jeudi 16 décembre 2010

Saxophone " ROYAL"  Grand luxe
"GRANDE LUTHERIE DE FRANCE"
 Maison AUGU & Cie - L. ROTINAT, Succ.
- 48, Rue Mirebeau, 48 - BOURGES (Cher) -

Il existe un saxophone de type "haut de gamme" surnommé "ROYAL" que fournissait la maison L Rotinat de Bourges. Il est à noter que cette publicité, tiré d'un tarif, met l'accent sur la qualité du traitement de surface, double argenture de premier titre (100 grammes), poinçonnée sur pavillon doré ainsi que sur la conception moderne du clétage et gardes. Ce saxophone était garanti 15 ans et possédait les perfectionnements suivants.                                     
Nouvelle perce, cheminées entièrement étirées dans la masse. Descendant au si b grave. Nouveau plateau de si b. Clé d'octave automatique. Vis repère au bocal. Sol # articulé. Touches nacres véritables serties. Double fa #. Gardes nouvelles démontables. Double fa aigu. Tampons rouges avec rivets. Existait en soprano sib   " ROYAL", alto mib " ROYAL", ténor sib "ROYAL".                               
Deux autres gammes étaient livrées par cette maison.                        
Les types " Export " argentés en soprano, alto, ténor et baryton.     Les types " Armée " argentés en soprano, alto, ténor, baryton et basse. Date approximative (non daté) du tarif en question autour de 1950.                                                                                                               A droite: saxophone alto "ROYAL" extrait de ce tarif.

Le facteur du saxophone "Royal" semble être la maison Beaugnier.

Alto Type Armée, stencil Beaugnier- Augu et Rotinat:


Tous mes remerciements, Adrien pour ces magnifiques photos. 

Les types "Armée" sont présents pendant la même période chez Renoux et chez Rotinat-Augu, M. Augu est âgé de soixante six ans en janvier 1948. Les modèles "Armée" de chez Fernande Renoux présents sur ses catalogues de même époque sont d'origine de facture Robert Drouet, ce saxophone est de facture Beaugnier, il a été fabriqué sur Mantes et flammé Armée pour Rotinat, successeur à cette époque des établissements Augu. Ce modèle de luxe est voué originellement au classique, il possède un double fa #, un pavillon doré et était garanti 15 ans.
Le numéro de série est présent sur le porte lyre et ce saxophone est accompagné de sa facture. Il est de quatre chiffres: 26XX et la facture date du 17 janvier 1948. 

Remerciements Adrien.
Nous constatons que les clé de graves, situées à gauche du pavillon sont encore de mise après deuxième guerre mondiale, le système d'octave est moderne, les gardes constituées de fil, pas de système d'accord bocal et pas de double fa aigu sur ce saxophone. Tampons rouges avec rivet d'origine.

Remerciements Adrien.

Une lyre marquée Louis Augu Nantes ( en 1948, Louis Augu Nantes n'existe plus, cette lyre fait partie de la revente des fournitures de Nantes) et deux becs sont présents dans l'étui, le premier en ébonite est marqué L. Augu & Co Bourges, le deuxième est un bec métal Lelandais Super Jazz.

Propriété Adrien, tous mes remerciements.
Alto Beaugnier n°26XX de janvier 1948.

Alto Type Export, stencil Boiste- Augu et Rotinat:
Mes remerciements à DasPasKunst qui propose gentiment les photos de son saxophone Augu-Rotinat type "Export", entrée de gamme de ce catalogue. On distingue sur l'estampille: "Grande lutherie de france" employée par M. L Rotinat-Bourges ainsi que par M.Louis Augu-Nantes pendant la même période.


Visiblement le type "Export" est un Maurice Boiste, ce qui préciserait la piste de marchand évoquée à la suite de cet article, ainsi que le type "Junior", ces modèles étaient accompagnés à livraison d'une garantie de 10 ans.  Le modèle "Export" ne possède pas de double fa # ni de double fa aigu, les cheminées de si et si b graves sont situées à gauche du pavillon et est encore présent au catalogue de 1960. Gardes nouvelles démontables sur catalogue avril 1957. Etant un modèle promotionnel, il ne possède pas la garde de protection des clés de graves "instruments sans luxe mais de fabrication très soignée, très juste et surtout très doux". Il existait aussi une finition nickelée pour les saxophones Export barytons.

Alto type Junior, stencil Boiste- Augu et Rotinat:


Tous mes remerciements à Dave: "c'est un saxo très sympathique à jouer et qui conviendrais bien à un joueur comme P. Desmond ou Johnny Hodges."
Outre les clés de graves situées à droite du pavillon, on remarque un double fa # main droite ainsi qu'un double fa aigu, une argenture plus robuste que celle de l'Export avec garde supplémentaire. Les tampons d'origine étaient rouges et rivetés.

Tous mes remerciements à Ophicleide.fr pour 
ses photos d'un alto Junior n°J6350"étoile".


Ténor Royal, stencil Beaugnier- Augu et Rotinat: 

Tous mes remerciement, Martine.


Soprano Grande lutherie de France- Stencil Dolnet:

Tous mes remerciements, Pascal pour vos photos de ce saxophone de famille.

Cet exemplaire de saxophone Dolnet fut gravé au nom de son revendeur, Grande lutherie de France et de type Bel air ou Artiste. Il est remarqué en nom du facteur, type Artiste dans les catalogues de la fin des années 50, ci-dessous. La gravure de l'estampille qui est argentée est préliminaire au traitement de surface général et donc au montage du saxophone afin de le livrer.

Atelier saxophones. 
Voici une carte postale publicitaire non datée, sans signature d'éditeur, sensée représenter l'atelier saxophones de la maison Rotinat. Le document manque de détails, il représente les postes de montages et les ouvriers luthier à l'ouvrage. Sur la première étagère ou sont disposés des corps de saxophone et autre; au centre, on discerne trois corps de ténor et baryton. Le premier à gauche, est disposé vue de haut, le troisième à droite, vue latérale; il y a une absence de cheminée de sol# sur celui de gauche que l'on retrouve sur celui de droite. Vraisemblablement des tubes avec cheminée de sol# sur coté gauche de l'instrument, la clé de sol# paraîtrait indépendante et unique, à l'identique des types n°2, n°3 et n°4, Augu-Bourges. D'autre part la succession Augu - Rotinat ( directeur sur certains documents) s'est éventuellement établie pendant la deuxième guerre mondiale. La question principale posée concernerait le décalage entre la photo (censée représenter les ateliers Augu, types n°2, n°3 et n°4) et la légende de L Rotinat successeur. Au moment de la succession, ces ateliers existaient-ils encore, avait-ils étés bouclés à la suite de la crise de 1929, ressentie plus tard en France et enfin de quel atelier est issu ce cliché? Ce cliché a été pris sur Bourges, sur Mantes ou ailleurs? Dans la même série, Il existe un autre cliché, représentant l'atelier trompettes et petits cuivres, situé éventuellement dans l’alignement de l'atelier saxophone, ne serait ce pas des photos prisent chez Beaugnier à Mantes?
Sur ces deux clichés, visiblement, en plus de la facture des corps, culasses et pavillons, cela concerne aussi des postes de montages saxophones; pour ce qui est des cuivres,
aucun poste de montage et principalement de la chaudronnerie pavillon en tout genre, trompettes, trombones, etc...

(Carte postale personnelle)

Catalogue d'avril 1957:
Saxophone type "Export": alto mi b argenté- Soprano si b argenté- Ténor si b argenté- Baryton mi b argenté ou nickelé.
Saxophone type "Junior": alto mi b argenté- Soprano si b argenté- Ténor si b argenté.
Saxophone type "Armée": alto mi b argenté- Soprano si b argenté- Ténor si b argenté- Baryton mi b nickelé- Basse sib argenté..
Saxophone type "Royal": alto mi b argenté (montant au fa # aigu)- Soprano si b argenté- Ténor si b argenté- Baryton mi b argenté.
Saxophone type "Royal-Conservatoire": alto mi b argenté- Ténor si b argenté.
Saxophones: argentés, pavillons dorés.
Dolnet "Artiste", Sop., Alt., Tén., Bar.- Courtois, alt., Tén.- Selmer, Buffet Crampon, Couesnon "Monopole"en  Sop., Alt., Tén., Bar.- 

Catalogue de septembre 1960:
les tarifs sont en nouveaux francs, on notera quelques modifications sur l'ensemble de la gamme: le type "Junior Universel" est nouveau, la disparition du Basse dans les types "Armée", le type "Royal" est encore pourvu d'un fa # aigu, le type "Royal Conservatoire" est récent, non présent sur catalogue circa 1950.
Saxophone type "Export": alto mi b argenté- Soprano si b argenté- Ténor si b argenté- Baryton mi b argenté ou nickelé.
Saxophone type "Junior Universel": alto mi b argenté- Soprano si b argenté- Ténor si b argenté.
Saxophone type "Armée": alto mi b argenté- Soprano si b argenté- Ténor si b argenté- Baryton mi b argenté ou nickelé.
Saxophone type "Royal": alto mi b argenté (montant au fa # aigu)- Soprano si b argenté- Ténor si b argenté- Baryton mi b argenté.
Saxophone type "Royal-Conservatoire": alto mi b argenté- Ténor si b argenté- Basse si b argenté.
Au catalogue, finitions argentées: saxos soprano, alto, ténor, baryton:
Dolnet "Artiste". Couesnon "Monopole". Buffet- Crampon. Selmer.
Alto et ténor: Courtois avec fa # aigu.
Note: Maurice Boiste est né le 24 janvier 1900, il commercialisait encore ses saxophones en 1960 et était alors âgé de 60 ans.


lundi 6 décembre 2010

Clarinette Boehm Sib "ROYAL" Grand luxe
"GRANDE LUTHERIE DE FRANCE"
Maison AUGU & Cie - L. ROTINAT, Succ. 
- 48, Rue Mirebeau, 48 - BOURGES (Cher) -

Le successeur de la Maison Augu et compagnie, Monsieur Rotinat livrait une gamme de clarinettes comprenant: Boehm sib 1er choix, en véritable ébonite de Suède, 17 clés, 6 anneaux. Clarinette Boehm sib "Export", suivie par le modèle "Armée", clés inoxydables.
 
Le fleuron de la gamme était  la clarinette Boehm sib "ROYAL" Grand luxe:

1)  les corps, le baril et pavillon sont en ébène de Mozambique.
2)  17 clés, 7 anneaux en maillechort forgé, brasées argent et argenture "pro".
3)  L'emboîture interne est renforcée et forme avec la virole un ensemble pour la jonction des deux corps.
4)  Clé de résonance de ré.
5)  Vis de réglage sur clé de lab. Réglage jeu d'attaque la, lab.
6)  Vis de réglage correspondance corps du bas, corps du haut.
7)  Il paraîtrait qu' elle ne porte aucun numéro (source vendeur, non vérifiée).

Concernant  la production de Buffet Auguste et la fourniture éventuelle en clarinettes de la maison Augu et Rotinat (attestée lors de remerciements de réception sur publicité de la maison Augu antérieure à 1934), le "Langwill" donne 1919 date d'enregistrement de sa marque - exercice postérieur à 1925 (né en 1877, était agé de 60 ans en 1937) et pour l'instant je daterais ce tarif publicitaire autour de 1950. 
M. Auguste-Henri-Georges Buffet né en 1877, le dix sept mars. Luthier chez Martin J B en 1906.
Pour la clé de résonnance de ré, des facteurs célèbres ont produit des clarinettes ayant cette option, A Lefèvres et G leblanc entre autres.
Il existe aussi une clarinette type "Export" dont la provenance est issue de La Couture.